Comment développer la confiance en soi de votre enfant avec le Club des Super Pouvoirs ?

La confiance en soi est l’affaire de tous !

L'éducation est un vaste sujet qui déclenche bien des débats et des passions, mais s’il est un point sur lequel nous, parents, serons à peu près tous d’accord, c’est que ce qui nous importe le plus, est que nos enfants soient épanouis et aient confiance en eux.

Force est de constater qu’en France, nous ne sommes pas les champions de la confiance en soi. A l'école comme à la maison hélas, les adultes ont des comportements qui ne stimulent pas la confiance en soi des enfants, pour ne pas dire qu’ils l'entravent…

Heureusement, la parentalité positive vise à donner des clés aux parents pour déjouer ces comportements délétères hérités de notre propre éducation voire de notre état d’esprit national, et considérer la relation parents-enfants d’une manière différente.

L'école, de plus en plus, teste de nouvelles pratiques en ce sens également.

Agathe, comme moi, avons vécu plusieurs années en Angleterre. Nos enfants y ont fréquenté des écoles bilingues et anglaises. Nous sommes rentrées d’Angleterre au même moment et étions toutes les deux préoccupées par leur réacclimatation au système scolaire français. Les anglo-saxons ont une culture plus orientée vers la psychologie positive. L’école oeuvre tous les jours à donner confiance aux enfants, à travers tout un tas de petits gestes, qui favorisent la bienveillance, l’empathie, la gentillesse, le respect des autres, l’engagement. Nos enfants y étaient régulièrement sollicités au cours de l’année pour s’impliquer dans des oeuvres caritatives, toujours sous une forme ludique et créative, et se mobiliser pour l’intérêt général. Les parents participaient activement à ces actions et étaient partie prenante de la communauté éducative.

De cette expérience, nous avons rapporté la conviction que l'éducation des enfants doit se penser comme un tout dans lequel parents, professeurs et acteurs de la société ont tous un rôle à jouer. Nous avons pu mesurer quel impact positif cela a eu sur la confiance en soi de nos enfants, leur perception de leur capacité d’action, et leur “empowerment”. Nous pensons que cette composante n’est pas encore assez exploitée en France.

Il est pourtant admis que l’engagement associatif et citoyen, constitue un outil puissant pour développer la confiance en soi, la coopération et la motivation chez les enfants. C’est ce que nous nous attachons à mettre en oeuvre avec le Club des Super Pouvoirs.

Learn, create, share

Lorsque les enfants endossent le rôle d’agent secret pour le Club des Super Pouvoirs, nous activons un ensemble de leviers :

  • celui du jeu qui est un comportement inné par lequel les petits (humains et animaux) apprennent naturellement.

  • celui des pédagogies de projet et de résolution de problèmes qui engagent activement l’enfant, rendant l’apprentissage plus efficace.

Nous nous inspirons également d’une pédagogie innovante appelée Learn, Create, Share, selon laquelle les enfants apprennent mieux lorsqu’ils partagent des activités et des conversations avec d’autres personnes, qu’il s’agisse des membres de la famille, de leurs pairs ou d’une communauté plus large.

Sur ce modèle, nous encourageons l’engagement et la motivation des enfants en leur faisant réaliser des productions créatives. Nous les invitons ensuite à partager ces productions, avec leur entourage (classe, copains, famille,..) et leurs pairs au sein du Club .

L’exemple de César, 9 ans, autrement nommé, Agent Renard Futé 46

En entrant au Club des Super Pouvoirs, César, comme tous les autres membres, a choisi son nom d’agent secret : Renard Futé 46.

Il a ensuite reçu chez lui, le petit livre initiatique du Club des Super Pouvoirs : le Message de Pachamama, qui campe l’univers du Club des Super Pouvoirs et la problématique globale qui est proposée aux enfants : protéger la planète.

Cette histoire présente également les personnages clés du Club, notamment Jack le kangourou, qui est l’agent de liaison avec lequel les enfants communiquent chaque semaine à travers la newsletter du Club et des mails plus personnalisés.

le-message-de-pachamama.jpg

L’histoire est conçue pour stimuler l’engagement de l’enfant dès son entrée au Club...mais il semble qu’elle stimule aussi la curiosité des parents :) ! Eve, sa maman, a lu le Message de Pachamama avec lui, au moment du coucher. Tout comme César, elle était impatiente d’avancer dans la lecture pour en connaitre le dénouement !

César a ensuite reçu, le kit du parfait agent secret : carte de membre, pochette pour collectionner les badges remportés au fil des missions qu’il va effectuer. Avec cet envoi, c’est le levier ludique qui est renforcé, stimulant l’imaginaire et l’envie d’agir de l’enfant.

Puis, César a été averti par Jack de l’arrivée de la toute première mission du Club des Super Pouvoirs : Mission orang-outang ! Il a choisi de relever le défi le plus audacieux de cette mission, en sensibilisant le maximum de personnes à la protection de ces grands singes !

comment-developper-la-confiance-en-soi-de-votre-enfant.jpg

Pour ce faire, il a réalisé avec l’aide de sa maman, un poster qu’il a présenté à sa classe et à son groupe de scout !

Ce moment de partage a été précieux pour Eve : “Le Club des Super Pouvoirs m'a donné l'occasion de retrouver des moments privilégiés et exclusifs avec mon plus jeune fils, un rendez-vous périodique et complice à partager nous deux seulement, à faire ensemble des recherches et des découvertes sur le monde qui nous entoure.

Le contenu scientifique qui accompagne la mission rend le sujet plus concret. Les enfants entendent déjà beaucoup parler de développement durable, mais le sujet ainsi amené et mis en forme, leur permet de mieux comprendre les tenants et les aboutissants de cette problématique.

Indubitablement, la missions stimule la curiosité de l’enfant. C’est ainsi que Renard Futé 46 est parti explorer tous les placards de la maison, à la recherche de produits contenant de l’huile de palme !”

Eve apprécie également qu’avec cet exercice, César qui réside en Italie et fréquente une école italienne, ait travaillé sa pratique du français, à l'écrit, et à travers la lecture.

Non seulement, il a développé sa curiosité et sa créativité mais il s’est également exercé à communiquer à l’oral, à un auditoire dont la maîtresse a rapporté qu’il écoutait religieusement !

Ce rôle d'agent secret leur donne réellement beaucoup de confiance, d'optimisme et leur ouvre les yeux concrètement sur des thèmes d'actualité primordiaux, comme aucun livre scolaire ou émission télévisée ne saurait le faire !

“Ce fut un vrai bonheur de voir la fierté se dessiner sur son visage au terme de sa première mission d'agent secret !”

Poster-renard-fute-46.png

A la fin de sa mission, César a rempli la fiche mission par laquelle il correspond avec Jack. Cette fiche est un moyen pour l’enfant de revenir sur le parcours qu’il a effectué et d'apprécier ce qu’il a réalisé.

Nous nous inspirons de la théorie du growth mindset pour apprendre aux enfants que le chemin parcouru compte tout autant, voire plus que le résultat. Les effets dépassent parfois nos attentes puisque l’implication personnelle de notre agent, a été valorisée par sa maîtresse qui lui a attribué un 10/10 pour cet exposé réalisé de sa propre initiative ! Il ne reste plus qu’à Jack, le soin de lui envoyer par courrier officiel, le badge du Super Pow de l’audace qui récompensera son action exemplaire !

 
















Julie Bach